Loading

Le Pavillon des Arquebusiers

Cet édifice aux lignes sobres abrite au XVIIIe siècle le siège de la société des Chevaliers de l'arquebuse, ancienne milice communale chargée jusqu'à la conquête française (1674) de défendre la cité. Ses membres, issus alors de l'élite aristocratique et bourgeoise, jouissaient de privilèges et d'un prestige lié à la fonction militaire.

La société s'installe au Pasquier à partir de 1679. Les tireurs s'entraînent au maniement de l'arquebuse -arme à feu portative inventée au XVe siècle -dans les allées du parc situé à l'arrière du bâtiment élevé en 1703. Si l'influence de la compagnie s'amenuise, elle garde néanmoins un rôle d'apparat, attesté par l'uniforme rouge chamarré qu'arborent ses membres lors des processions religieuses.

La Révolution Française met fin à l'existence des sociétés d'armes.

Le site est alors affecté aux banquets et aux fêtes populaires.

En 1908, le pavillon devient Bourse du travail, dans un contexte de revendications ouvrières et de montée du radical-socialisme.

Espace de réunion pour les syndicats, c'est aussi un centre d'entraide et un lieu d'éducation populaire pour les salariés jusqu'aux années 1920.

Nb de visiteurs:3873
Nb de visiteurs aujourd'hui: 3
Nb de connectés:1