Loading

L’Hôtel Richardot-Boyvin

au n°36 de la rue des Arènes,présente une longue façade aux nombreuses fenêtres encadrées de moulures en creux et de colonnettes. Il fut élevé au XVIe siècle pour François-Richardot, aumônier de Charles-Quint.

Nb de visiteurs:5357
Nb de visiteurs aujourd'hui: 1
Nb de connectés:1